La librairie sera ouverte les jeudis après midi de 14h à 17h.

Pour le retrait de vos commandes, merci de sonner à la porte.

Sur le toit de l'enfer

Sur le toit de l'enfer

Ilaria Tuti

Robert Laffont

  • 29 décembre 2018

    À Travenì, un village du Frioul italien, le corps d'un homme nu est retrouvé au cœur de la forêt. Comme mise en scène, la dépouille a été protégée des animaux par des pièges et semble veiller par un épouvantail fait de bric et de broc. Dépêchée sur les lieux, la commissaire Teresa Battaglia identifie immédiatement l'œuvre d'un tueur en série et prévoit d'autres meurtres. Flanqué d'un nouvel inspecteur fraîchement arrivé de la ville, elle se lance dans une enquête de longue haleine, freinée par l'hostilité des montagnards soucieux de garder leurs secrets, mais aussi par ses propres défaillances. Trop vieille, trop grosse, trop abîmée par la vie, Teresa n'a plus prise sur un corps qui lui échappe, une mémoire qui flanche et va devoir batailler pour démasquer le tueur qui rôde dans la montagne.

    Un polar qui se démarque par le lieu de l'action et la personnalité de son enquêtrice. L'action se déroule en effet dans les montagnes du Frioul, un endroit isolé où les habitants vivent repliés sur eux-mêmes, presque en autarcie. Des pentes escarpées, des forêts centenaires, le silence, les mystères, les traditions ancestrales, le gel, la neige et le froid de l'hiver, des villageois taiseux... et tout est réuni pour créer une atmosphère inquiétante, oppressante, un mur qu'il va falloir percer pour obtenir des réponses. Un défi à relever pour Teresa Battaglia, l'autre originalité du roman. Une femme dans un monde d'hommes qui a su s'imposer, se faire respecter et aimer par ceux qu'elle commande ; même si le petit nouveau apporte la contradiction, peu familier des méthodes de la dame, profileuse expérimentée. Une femme brisée aussi, qui a subi son lot d'épreuves, qui doit en affronter une nouvelle : sa mémoire défaillante. Mais c'est aussi une policière douée, pugnace, empathique, sensible mais au caractère bien trempé. Le suspect est lui aussi atypique, insaisissable car il connaît les montagnes comme sa poche, étrange car ses motivations sont différentes des tueurs habituels. Son histoire nous plonge dans le passé de la région et touche aux expérimentations réalisées par les médecins nazis et par ceux qui ont continué leur œuvre dans le plus grand secret.
    Pourtant, à trop vouloir en faire, Ilaria Tuti passe un peu à côté de son sujet. L'étude psychologique de sa commissaire prend le pas sur l'intrigue et on finit par se lasser des états d'âme de cette femme souvent cinglante, cynique, et surtout au bout du rouleau, qui serait mieux chez elle ou à l'hôpital plutôt que sur le terrain. Le rythme est un poil lent, l'intrigue longue à se mettre en place et la fin est trop vite expédiée. Mais l'auteure a du potentiel et fera sans doute mieux la prochaine fois.


  • par (Libraire)
    30 septembre 2018

    Un thriller glaçant !

    "Elle voulait être là, parmi eux, respirer le même air que le meurtrier, observer les victimes potentielles avec les mêmes yeux que lui. Elle savait qu'il viendrait,c'était une occasion trop belle à laquelle son ego n'aurait pu renoncer : celle de mesurer l'effet qu'il exerçait sur la population, et les masses qu'il avait attirées. Elle espérait que cela suffirait, pour cette soirée, à satisfaire son besoin de toute-puissance, afin que le monstre en lui ne réclame pas d'autre sacrifice."
    Le commissaire Teresa Battaglia, experte en profilage, traque les meurtriers depuis de nombreuses années dans les montagnes sauvages du Frioul, au nord-est de l'Italie. Le crime sur lequel son équipe et elle interviennent, en ce matin d'hiver, la glace autant que les conditions climatiques : un homme a été retrouvé mort, les yeux arrachés. Et pourtant le décor fait presque l'effet d'un tableau, tant la mise en scène semble étudiée dans les moindres détails. Mais Teresa a un sombre pressentiment, le tueur ne va pas en rester là. Sera t-elle cette fois-ci à la hauteur de la mission qui lui incombe ? Sa santé n'est pas des plus brillantes, et on lui impose un jeune inspecteur inexpérimenté tout droit sorti de la ville. "Sur le toit de l'enfer" est un thriller remarquable, au suspense maîtrisé jusqu'aux dernières pages.