Seuls les vautours

Nicolas Zeimet

Editions Toucan

  • 22 avril 2015

    disparition, suspens

    Mais où est donc passée Shawna ? Et son père, mystérieusement disparu lui aussi quelques mois plus tôt ?

    L’enquête, ici, a peu d’importance. Ce qui prime, c’est l’ambiance du roman et la galerie de personnages.

    Une petite ville perdue au fond de l’Utah, donc mormone. Mais dans les années 80, avec Mickaël Jackson à plein tube.

    Des personnages avec leurs angoisses et leur peur, mais aussi leurs volontés et le sens de la communauté (très important la communauté, aux Etats-Unis).

    Je les ai quitté avec beaucoup de regrets.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de Jack allant vaillamment à son rendez-vous nocturne avec la bande mauvais bougres de la ville.

    https://alexmotamots.wordpress.com/2015/04/15/seuls-les-vautours-nicolas-zeimet