La Martinique et la Guadeloupe, Études historiques de la France de l’Atlantique
EAN13
9782384691326
Éditeur
Editions Homme et Litterature
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Martinique et la Guadeloupe

Études historiques de la France de l’Atlantique

Editions Homme et Litterature

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782384691326
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    5.49
Ce livre présente une étude historique des îles françaises : La Martinique et
la Guadeloupe.

De la pointe sud de la Floride au delta de l'Orénoque, une série d'îles
forment un arc de cercle de grand rayon : ce sont, au nord, les îles du
Bahamas et les grandes Antilles: Cuba, Jamaïque, Saint-Domingue, Porto-Rico;
puis du nord au sud, les îles du Vent : Saint-Christophe, Nevis, Montserrat,
la Guadeloupe, Marie-Galante, la Dominique, la Martinique, Sainte-Lucie,
Saint-Vincent, la Barbade, la Grenade, Tobago et la Trinité. Des îles sous le
Vent, parallèles à la côte du Venezuela, nous aurons à mentionner seulement
Curaçao et les îles Aves.

Le premier rôle des Antilles fut donc un rôle stratégique ; mais elles
valaient plus et mieux en elles-mêmes : ceux qui les occupèrent connurent peu
à peu leur fécondité, toutes les denrées précieuses qu'elles pouvaient fournir
à l'Europe. Elles jouèrent alors dans la vie européenne, spécialement dans la
vie commerciale française, un rôle économique de premier plan. Enfin, depuis
le percement de l'isthme de Panama, un grand courant commercial nouveau tend à
s'établir entre l'Europe et le Pacifique : si l'on tire deux lignes droites de
la sortie de la Manche et du détroit de Gibraltar à l'entrée du canal de
Panama, ces routes directes passent à la charnière entre les grandes et les
petites Antilles, légèrement au nord de la Guadeloupe...

Dans le mouvement d’expansion qui, depuis le XVIe siècle, a porté les
puissances maritimes de l’Europe occidentale vers le Nouveau-Monde, chacune
d’elles a compris que l’archipel des Antilles était l’avant-scène du continent
américain ; chacune d’elles a voulu y prendre pied...
S'identifier pour envoyer des commentaires.