Nouveaux Contes du Haut-Adour (Tome Ier)
EAN13
9782824056265
Éditeur
Editions des Régionalismes
Date de publication
Collection
Au Viu Leupard
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Nouveaux Contes du Haut-Adour (Tome Ier)

Editions des Régionalismes

Au Viu Leupard

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782824056265
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier EPUB à mise en page fixe, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    7.99

Autre version disponible

_**NB : Le fichier EPUB est disponible uniquement en version "MISE EN PAGE
FIXE".**_

Aujourd’hui, dans la vallée du Haut-Adour, une voix résonne : « Il était une
fois... ». Et toute la magie de ce temps d’il y a très longtemps renaît par
les nouvelles histoires sorties du béret du conteur.

C’était ici dans nos montagnes, les bergers gardaient leurs troupeaux, les
seigneurs chassaient, et les génies leur rendaient volontiers visite, venus
des airs, des eaux, ou des rochers. Les sources claires abritaient des fées,
les gorges profondes cachaient des sorcières, les grottes sombres
dissimulaient des hommes-ours. Des flûtes et des sonnailles magiques
résonnaient aux mains de jeunes vieillards de plus de cent ans...

Ils ont tous disparu ? Mais s’ils ont disparu, c’est bien qu’ils ont existé !

De par ses origines espagnoles par son père et citadines par sa mère, Alain
Isla fut privé de l’apprentissage naturel de la langue gasconne. Mais son
métier d’instituteur l’a fortement enraciné dans sa Bigorre natale. Il s’est
d’abord intéressé à ses danses, à ses chants et à ses musiques, puis, plus
récemment, grâce à une rencontre avec le groupe “Cric-Crac” au monde des
contes. Ceux-ci ayant tellement envahi son esprit, la seule façon de s’en
libérer a été de les raconter dans les veillées puis d’en faire le présent
ouvrage. L’auteur a tenu que chaque conte présenté dans sa version française
d’origine, soit également proposé dans une traduction en langue gasconne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.