Surtout que je ne suis pas vraiment Carrie B., Un roman de chick lit bruxellois
Éditeur
180°éditions
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Surtout que je ne suis pas vraiment Carrie B.

Un roman de chick lit bruxellois

180°éditions

Indisponible
**La vie trépidante d'un groupe de copines, 100% façon _Sex and the City_ !**

La Bruxelloise est drôle, multiple et un peu surréaliste. Elle a son propre
langage et défie les codes. Elle vit dans la capitale de l’Europe et pourtant,
elle sait que le monde ne tourne pas autour d’elle. La Bruxelloise, c’est un
peu de chacune d’entre vous en même temps.
Découvrez le quotidien de Nour, Yaël et Sidney : trois jeunes femmes
exceptionnellement ordinaires et parfaitement imparfaites. Partagez leurs
rêves, leurs interrogations et leurs déboires.
Nour défie le monde de lui prouver que le cynisme n'est pas la réponse. Yaël
découvre que son couple et la maternité ont absorbé son individualité. Sidney
est amoureuse d'un homme marié.
Vivez avec elles le stress d'avant un rencard, la lassitude du mariage,
l'angoisse de commencer un nouveau boulot, et surtout la complexité des
relations humaines.

**Un roman rafraîchissant qui se lit d’une traite et dont l’énergie débordante
est à l’image de la génération de trentenaires d’aujourd’hui.**

EXTRAIT

D’aucuns diront que peu de vies méritent d’être racontées. Moi, je suis d’avis
qu’il ne faut ni être sublime et méga riche, ni moche, mais vraiment spéciale,
pour être intéressante. On peut se trouver paumée au milieu de tout ça.
Moi, ça m’intéresse la vie des gens ordinaires.
La vie des filles un peu dépressives, mais pas vraiment. La vie des filles
souvent incohérentes, qui achètent des légumes bio, mais vont aussi manger au
McDo, qui trient scrupuleusement leurs déchets, mais oublient d’éteindre les
lumières et prennent leur voiture pour faire cent mètres.
La vie des filles qui ont des gosses et qui adorent ça, mais aussi la vie de
celles qui en ont et sont complètement à bout. Et puis, bien sûr, la vie de
celles qui n’en veulent pas.
La vie des célibataires par choix, ou de celles qui en souffrent.
La vie de celles qui s’aiment bien et de celles qui s’aiment moins.
La vie de celles qui ont trouvé leur voie et puis la vie de celles qui sont
complètement perdues.
La vie des filles ni rebelles, ni blasées, ni exaltées, ni putes ni soumises,
mais à la rigueur un peu récalcitrantes...
La vie des vraies filles, quoi…

À PROPOS DE L'AUTEUR

Belge et bruxelloise comme ses personnages, **Stéphanie De Geynst Levy** signe
ici son premier roman chez 180° éditions.
S'identifier pour envoyer des commentaires.