Jo Siffert, un pilote en liberté
Éditeur
Paquet
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Jo Siffert, un pilote en liberté

Paquet

Offres

  • AideEAN13 : 9782889521852
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

    5.99

Autre version disponible

Jo Siffert est un pilote automobile Suisse, né le 7 juillet 1936 à Fribourg
(Suisse) et mort le 24 octobre 1971 sur le circuit de Brands Hatch à Longfield
(Angleterre). Issu d'un milieu modeste, il se passionne très tôt pour les
sports mécaniques. Champion de Suisse de motocyclette en 1959, il dispute
également plusieurs compétitions internationales en side-car avant de passer
au sport automobile. En 1960, il débute en Formule Junior et devient, l'année
suivante, le meilleur représentant européen de la discipline. Il accède à la
Formule 1 grâce à la Scuderia Filipinetti, court ensuite sous ses propres
couleurs, avant de rejoindre le Rob Walker Racing Team. Cette écurie lui
permettra de remporter sa première victoire en Championnat du Monde au Grand
Prix de Grande Bretagne 1968. Pilote éclectique, il dispute plusieurs saisons
de Formule 2 en tant que pilote d'usine BMW et se forge un important palmarès
en endurance en tant que pilote officiel Porsche. Il remporte les plus
prestigieuses épreuves de la discipline comme les 12 Heures de Sebring, les 24
Heures de Daytona, les 6 Heures de Watkins Glen, les 1.000 km du Nürburgring,
les 1.000 km de Monza, les 1.000 km de Spa ou la Targa Florio. Joseph Siffert
est, avec 14 victoires en 41 courses, le pilote le plus titré durant la
période 1968-1971 durant laquelle le championnat international des marques se
disputait en catégorie Sport (5 litres) et Prototype (3 litres). Il est, avec
Clay Regazzoni et Emmanuel de Graffenried, un des trois pilotes suisses à
avoir remporté au moins une victoire en Formule 1. Il est considéré comme une
véritable légende de la course automobile en Suisse. Quelques semaines après
un deuxième succès en Championnat du monde (Grand Prix d'Autriche 1971),
Joseph Siffert meurt asphyxié dans l'incendie de sa monoplace accidentée, lors
de la Course de la Victoire, une épreuve de Formule 1 hors-championnat à
Brands Hatch. Ses funérailles réunissent 50.000 personnes dans la ville de
Fribourg.
S'identifier pour envoyer des commentaires.