Un casque bleu chez les Khmers rouges, Journal d’un soldat de la paix, Cambodge 1992
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Mémoires de Guerre
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un casque bleu chez les Khmers rouges

Journal d’un soldat de la paix, Cambodge 1992

Les Belles Lettres

Mémoires de Guerre

Offres

  • AideEAN13 : 9782251915357
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    13.99

Autre version disponible

Pour sa première mission extérieure, le capitaine Guillaume Ancel, 27 ans,
débarque en mai 1992 au Cambodge, pays ravagé par vingt années de guerre. Avec
les soldats de la mission de paix de l’APRONUC (Autorité Provisoire des
Nations Unies au Cambodge), il s’agit de faire appliquer les accords de Paris,
en commençant par désarmer les factions. Plus facile à dire qu’à faire.
Guillaume Ancel découvre un pays semé de mines et plongé dans le chaos. Le
tiers de sa population a disparu, en grande partie durant le génocide perpétré
par les Khmers rouges. Sa mission : rencontrer certains de leurs chefs pour
les amener à déposer les armes. Lui, en tant que négociateur n’en porte pas.
Chef de patrouille, il est à la tête de soldats de « l’armée du monde » venus
de Chine, d’Amérique, du Népal, d’Italie ou d’Uruguay. Le récit de la
collaboration de ces hommes, au cœur des ténèbres, est une des lumières de ce
livre. Un casque bleu chez les Khmers rouges est aussi un témoignage sans
concessions, comme les précédents ouvrages de l’auteur sur ses missions en ex-
Yougoslavie ou au Rwanda. Guillaume Ancel ne tait ici ni les travers ni les
dérives, parfois terribles, de ceux qui sont venus faire la paix.
S'identifier pour envoyer des commentaires.