Appartenance - La femme, la fille et la petite fille de Léon Tolstoï se racontent…
Éditeur
Éditions les 3 colonnes
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Appartenance - La femme, la fille et la petite fille de Léon Tolstoï se racontent…

Éditions les 3 colonnes

Offres

  • Aide EAN13 : 9782383262640
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99

Autre version disponible

« Aucune de nos enfants n’apporta autant de sens à notre existence, ne nous
offrit autant d’aide, d’amour, de diversité. Intelligente, vive, douée,
joyeuse et aimante, elle sut toujours créer une atmosphère de bonheur autour
d’elle. Elle fut aimée par sa famille, ses amis, les étrangers, tout le monde
».

C’est sur la base de ces quelques lignes de l‘épouse de Tolstoï qui décrivent
Tatiana, leur fille aînée, qu’est bâti ce récit qui retrace, à l’aide de
lettres et de citations, l’atmosphère de la grande demeure de Iasnaïa Poliana.
Les rapports y sont souvent animés et parfois tendus, la vie continue malgré
maints problèmes, présages d’une époque de privations, de séparations et de
fuites vers des horizons plus sereins. Le patriarche meurt en abandonnant ses
droits d’auteur au peuple russe. Ses descendants, sans le sou, se dispersent,
Tatiana et sa fille campent quelques années dans la chambre d’un cocher à
Moscou avant de parvenir à quitter leur pays. L’épopée continue avec la
narration des conférences de Tatiana sur son père à travers l’Europe, des
échanges inespérés avec des intellectuels français, des débuts de sa fille
Tania sur les planches et, pour finir, du hasard qui les conduit vers
l’Italie. Un nouveau chapitre qui s’ouvre, inattendu, présage de quiétude.
Mais toujours, présente, une profonde nostalgie pour leur terre...

Arrière-petite-fille de Léon Tolstoï et de Giuseppe Giacosa (librettiste des
opéras de Puccini), Marta Albertini retrace l’histoire de sa famille russe
avant, pendant et après la révolution de 1917 : un acte d’amour envers trois
femmes, en particulier sa Baboushka Tatiana dont elle évoque la vie courageuse
malgré les nombreux obstacles rencontrés tout au long de son chemin.
S'identifier pour envoyer des commentaires.