L'envie, une passion tourmentée
Éditeur
Champ Vallon
Date de publication
Collection
La Chose publique
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'envie, une passion tourmentée

Champ Vallon

La Chose publique

Offres

  • Aide EAN13 : 9791026710172
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    15.99

  • Aide EAN13 : 9791026710165
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    15.99

Autre version disponible

Aux deux grandes synthèses sur l’Histoire du corps et l’Histoire des émotions,
il manquait une réflexion sur l’envie. C’est ce champ de la réflexion que vise
à parcourir ce nouveau livre d’André Rauch. Les historiens des sensibilités
ont porté l’attention sur le désir ou sur la violence, ouvrant ainsi la voie à
une histoire culturelle des émotions. Ce livre poursuit l’enquête et l’envoie
sur le front de la haine, de la violence, du désordre social et de la mort.
Théologiens, philosophes et moralistes ont étudié le péché - capital, mortel
ou véniel, la faute - la culpabilité et la punition. Ce livre poursuit la
réflexion sur le champ de l’histoire : l’envie a-t-elle une histoire ? Au long
des siècles se poursuit-elle sans épouser le cours des événements, l’évolution
des institutions, le changement des mœurs et les crises de la société ou de la
civilisation ? Foi, Justice, Liberté, universalité, patriotisme, égalité,
fraternité, toutes ces valeurs de la société sont impactées par l’envie.
Comment se nouent leurs différentes manifestations dans la vie sociale et la
conscience spirituelle ? Nos contemporains sont offensés par les crises qui
portent atteinte à l’égalité des citoyens et des citoyennes. Nous sommes pris
de désarroi face aux poussées de racisme et d’antisémitisme dans notre société
héritère des Lumières. Nous restons atterrés par les excès mortifères des
usages du cyber-harcèlement entre les jeunes de la nouvelle génération. Voilà
quelles interrogations d’actualité affronte cette histoire. Professeur des
Universités, Docteur Honoris Causa de l’Université Gutenberg de Mayence en
Allemagne, André Rauch a enseigné à Tunis, Montpellier, et Strasbourg. Il est
professeur émérite des universités et participe à l’animation de plusieurs
séminaires ou de groupes de recherche en tant que membre organisateur,
participant, intervenant ou professeur invité. Il est membre du comité de
rédaction de la nouvelle Revue d’Histoire Culturelle diffusée sur Internet, et
publie dans plusieurs revues d’histoire et de sciences humaines. Ses
précédents ouvrages portaient sur l’éducation, le corps et les sports. Plus
récemment il s’est penché sur les questions du genre - la virilité, la
paternité, le féminicide. Ses publications les plus récentes ont développé la
réflexion sur les passions, la paresse ou la luxure, et leurs racines dans le
péché.
S'identifier pour envoyer des commentaires.