Le Saucisson-à-Pattes, Tome I - Fil-à-Beurre
Éditeur
La Gibecière à Mots
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Saucisson-à-Pattes

Tome I - Fil-à-Beurre

La Gibecière à Mots

Offres

  • Aide EAN13 : 9782374639826
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    2.49
**Eugène Chavette** (1827-1902)

"Jamais la ville de Chartres n’avait vu une affluence de monde pareille à
celle que renfermaient ses murs le 12 vendémiaire de l’an IX (4 octobre 1800).

Dans toutes les rues qui convergeaient vers la place publique, centre de la
ville, se pressait une foule compacte, hâtive et bruyamment gaie.

Et si l’on s’étouffait ainsi en plein milieu de Chartres, c’était bien autre
chose encore dans les faubourgs. Les entrées de la cité étaient pour ainsi
dire barricadées, tant étaient nombreux les véhicules de toutes sortes qui
avaient amené la masse de gens accourus, non seulement de la Beauce et du
Gâtinais, mais encore du fin fond des départements voisins. Les premiers
arrivés avaient bien trouvé à loger leurs voitures et chevaux dans les
auberges ; mais, comme chaque maison de Chartres eût-elle été une hôtellerie,
le nombre en eût été encore insuffisant, il en était résulté que les auberges
une fois archi-pleines, les autres arrivants avaient dû faire stationner leurs
voitures, tout attelées, dans les rues, et la file, s’allongeant toujours,
avait dépassé les portes de la ville pour aller obstruer les diverses routes
d’un fouillis de charrettes, tombereaux, ânes, chevaux et bœufs ; car, pour
les huit dixièmes, tous ces envahisseurs de Chartres étaient gens de campagne.

C’était au milieu de cet encombrement, qui leur fermait le chemin, qu’avaient
résolu de passer, quand même, trois cavaliers retardataires."

Chartres 1800. C'est l'euphorie : 23 bandits de la pire espèce vont être
guillotinés. Mais leur chef, le Beau-François, a réussi à s'évader de la
prison. Le lieutenant Vasseur et deux autres gendarmes sont chargés de lui
mettre la main dessus... Un drôle d'escogriffe se joint à eux : c'est
Fil-à-Beurre...

A suivre : "Le plan de Caradeuc".
S'identifier pour envoyer des commentaires.