Contes, roman
EAN13
9782234018525
ISBN
978-2-234-01852-5
Éditeur
Stock
Date de publication
Collection
Bibliothèque cosmopolite
Nombre de pages
298
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
325 g
Langue
français
Langue d'origine
jap
Code dewey
895.634
Fiches UNIMARC
S'identifier

Contes

roman

De

Autres contributions de

Stock

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Il y avait une fois Comme les conteurs populaires d'autrefois qui s'installaient sur la place du village les jours de foire, Isaac Bashevis Singer nous ensorcelle avec des histoires tirées du folklore juif polonais et des souvenirs de son enfance. Donc, il y avait une fois Trois petits enfants qui étaient persuadés que le dernier soir de la Fête des Tabernacles le ciel s'ouvre et qu'on a alors une minute pour faire un voeu qui sera aussitôt exaucé. Encore faut-il que ce voeu-là soit le bon La belle Koza qu'une affreuse sorcière voulait sacrifier au dieu païen de la rivière, quand arriva le sage Joseph, un érudit venu de Terre sainte David et Rebecca qui, dans les ruines du ghetto de Varsovie, n'oublièrent pas d'allumer la première bougie de Hannukah Le professeur Shlemiel qui était si distrait qu'un jour il oublia sa propre adresse. Il ne pouvait donc pas rentrer chez lui où tous ses amis l'attendaient pour lui souhaiter un bon anniversaire Rachel et Menashe, deux petits orphelins aveugles qui s'inventaient des histoires merveilleuses pleines de couleurs et de soleil Pour la plupart, les contes qui composent ce recueil - le plus important jamais réuni par Isaac Bashevis Singer - étaient encore inédits en français. Ce volume n'est pas illustré. "Bien que j'aime énormément les illustrations d'histoires pour enfants, écrits Singer dans l'avant-propos, je crois qu'il n'y a rien de plus important que la puissance du mot pour informer et distraire l'esprit des jeunesà Je continue à croire qu'au commencement était le pouvoir du verbe" Rappelons que, lorsqu'il reçut en 1978 le prix Nobel de littérature, Isaac Bashevis Singer choisit comme thème de son discours : "Pourquoi j'écris pour les enfants."
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Kenzaburō Ōe