Librairie coiffard

L'anomalie
par (Libraire)
23 novembre 2020

Conseillé par Manon R.

Bienvenue dans la 4ème dimension !
"L'Anomalie" s’ouvre sur une galerie de portraits. Le lecteur fait la rencontre de nombreux personnages, tous très différents les uns des autres : un père de famille tueur à gage, une avocate, une star de la musique nigériane, un écrivain, etc. Leur point commun ? Ils étaient tous passagers du vol Paris-New York qui a traversé d’énormes perturbations météorologiques.
Et puis il y a cette anomalie qui plonge le lecteur dans une intrigue de science-fiction, troublante, qui désoriente dans le récit et incite à la réflexion. Alors simulacre ou simulation ? On n’en dira pas plus...
Le style et l’imagination d’Hervé Le Tellier font de ce roman un ouvrage captivant à la construction précise et intelligemment mené du début à la fin. Il y a quelque chose de l'ordre du virtuose dans l'écriture qui nous laisse somme toute, ébloui, n'ayons pas peur des mots !

Ce qu'il faut de nuit
16,90
par (Libraire)
19 novembre 2020

Coup de coeur de Manon R, Célia, Léa, Etienne, Stéphanie et Rémy

"Ce qu'il faut de nuit
Au-dessus des arbres,
Ce qu'il faut de fruits
Aux tables de marbre,
Ce qu'il faut d'obscur
Pour que le sang batte (...) "
Quelle idée magnifique d'avoir emprunté les vers de Supervielle pour intituler ce roman court, intense, juste, qui prend aux tripes.
Ils sont trois. Ils ont été quatre mais « la moman » est morte d'un cancer, alors ils ne sont plus que trois. Le père et les deux fils. Ils vivent en Meurthe-et-Moselle « dans le 54 ». Fus, l'aîné, aime bien jouer au foot. Son surnom vient de là : Fus comme Fußball, le Luxembourg n'est pas loin. Avec son frère, Gillou, ils veillent l'un sur l'autre. Le père travaille à la SNCF. C'est comme ça. De père en fils. Depuis toujours. Et puis il y a la section. Le père est un homme de gauche engagé, peu importe si désormais ils ne sont plus que cinq ou six à se retrouver. Les sujets débattus sont toujours un peu les mêmes mais on continue de tracter et de défendre ses idées. C'est important.
Ce soir-là quand Fus arbore un bandana avec une croix celtique et que le père lui fait remarquer que c'est « un truc de facho », l'échange ne va pas plus loin mais déjà, on le sait, un fragile équilibre est en train de vaciller.
Ce que vous trouverez dans le cœur battant de ce premier roman c'est de l'amour et du silence. Et c'est bouleversant.

Rassemblez-vous en mon nom

Les Éditions Noir sur Blanc

18,00
par (Libraire)
19 novembre 2020

Conseillé par Anaëlle

Ce récit autobiographique nous emporte à travers les Etats-Unis des années cinquante. Rita, jeune femme afro-américaine de seize ans avec un enfant à charge se démène pour trouver de quoi vivre dans cette Amérique raciste. De San Francisco au Sud du pays, elle connaîtra des moments d’amour mais aussi de grande solitude qu’elle traversera avec l’aide de sa famille. L’évolution de son identité et sa remise en question perpétuelle vis-à-vis des métiers qu’elle exerce, des hommes qu’elle rencontre
l’obligent à avancer et à grandir. Entre voyage, déchéance et rire la vie de Rita fait de ce livre un récit coup de poing.
Un livre avec une héroïne forte et combattante. C’est avec un sentiment de réconfort et d’espoir que l’on ferme le livre de la grande Maya Angelou.

À quoi rêvent les étoiles
par (Libraire)
19 novembre 2020

Conseillé par Anaëlle

Parfois le hasard peut bouleverser plus d’un destin. Titouan, Alix, Luce, Gabrielle et Armand ont tous des âges et des rêves différents, certains se côtoient tandis que d’autres ne se sont jamais rencontrés cependant un SMS envoyé sans aucun espoir de réponse va créer son effet papillon. Une tornade d’événements est sur le point d’arriver à nos cinq personnages. Les rêves sont à portée de main si l’on s’en donne la peine.
Un roman choral à cinq voix qui promet des rencontres riches en émotions face à des personnages attachants auxquels on ne peut que s’identifier. Nous pouvons tous être notre propre héros quitte à donner un coup de pouce à la chance.
A partir de 13 ans

Kusama / di ossessioni, amori e arte, Obsessions, passions et art

Obsessions, passions et art

Editions du Chêne

19,90
par (Libraire)
19 novembre 2020

Conseillé par Manon R

Un art coloré et hypnotique. Voilà comment je définirais le travail de Yayoi Kusama,

Dans cet ouvrage, Elisa Macellari retrace l’enfance de Kusama dans un Japon traditionnel où elle se découvre une passion pour le dessin, passion qui l’aide à canaliser ses hallucinations visuelles. Mais l’auteur s’attache particulièrement à l’arrivée de Kusama aux États-Unis dans les années 50, moment clef pour elle puisqu’elle deviendra une figure emblématique des années hippies. Artiste mondialement connue pour ses installations immersives mettant en scène de façon obsessionnelle le pois, son motif de prédilection qu’elle décline à l’infini, Kusama s’est également essayée aux Happenings avec des performances provocantes liées à la nudité et aux plaisirs du corps.
Avec un dessin aux traits simples et aux couleurs contrastantes, ce livre retranscrit l’oeuvre envoûtante de Kusama et surtout l’histoire de cette femme en proie à des troubles psychiques, qui a réussi à s’émanciper d’un Japon conservateur des années 20. Kusama, "Obsessions, amours et art" est une belle entrée en matière pour se donner l’envie d’en découvrir un peu plus sur l’art de Yayoi Kusama.
« Mon art provient d’hallucinations que je suis seule à voir. Je traduis les hallucinations et les images obsessionnelles qui m’affligent en sculptures et en peintures. » Yayoi Kusama